11 points sur les essais bébé

0
68

 Etre en essai c’est un peu un parcours du combattant émotionnel, plein de hauts, de bas, d’espoir, de désespoir, d’immenses joies et malheureusement de grosses déceptions …. 

Vous apprendrez de nouveaux dictons que vous détesterez comme : nouveau cycle, nouvel espoir ! 

Vous entendrez souvent les mêmes remarques venant de vos proches ou moins proches : alors c’est 

pour quand ? (Euh oui merci, en même temps ce n’est pas moi qui décide hein lol ce n’est pas comme 

aller acheter une baguette chez le boulanger) 

Vous apprendrez à être patiente et à connaitre votre corps. 

Voici les 11 points pour être bien préparée à tout ça : 

1. La première des choses, s’en remettre à Allah, faire toutes les causes comme beaucoup d’istikhfar (demande de pardon), de dhikr, beaucoup se remettre en question sur notre pratique et nos écarts. 

2. On ne tombe pas enceinte automatiquement en ayant un rapport durant notre période 

d’ovulation, il se peut que l’ovulation soit de mauvaise qualité, ou que la glaire qui sert 

« d’autoroute » ne soit pas non plus de bonne qualité, Si l’on est fatiguée, 

qu’on a eu une dure journée ou que l’on est malade, que l’on soit contrariée/stressée, ou 

encore il est possible qu’on ait mangé quelque chose qui diminue la fertilité (par exemple le 

gazouz ou le café entre autre sont assez néfaste) ou encore il se peut que ce soit monsieur qui ai 

un problème niveau fertilité, pour exactement les mêmes raisons. 

3. On n’ovule pas forcement à chaque cycle, il peut y avoir des cycles anovulatoires, du a un 

déséquilibre hormonal ou un problème au niveau des ovaires. 

4. L’alimentation est étroitement liée à la fertilité, autant féminine que masculine, manger le plus 

sainement possible, en évitant les additifs et les pesticides, ainsi que d’autres produits comme 

le café, peu faciliter , si ce n’est booster votre fertilité ainsi qu’à monsieur. 

5. Il est important de consulter son médecin ou sa gynéco pour faire un check up complet, prise 

de sang, frottis au début des essais, et après 6 mois un examen complet chez la gynéco pour 

vérifier que tout fonctionne bien (c’est aussi valable pour monsieur), 

6. Prendre des compléments alimentaires naturels est aussi une bonne idée, souvent la fertilité 

est bloquée suite à des carences et anémies, l’acide folique est très souvent recommandée 

entre autre. 

7. Il existe toute une variété de régulateurs hormonaux naturels pour vous aider dans ce projet, 

par exemple la tisane de feuilles de framboisiers, la macca du Pérou, le pollen de palmier et 

plein d’autres (sans contre avis médical) 

8. Si vous êtes impatiente et curieuse, apprenez les différentes méthodes pour surveiller votre 

ovulation, des méthodes à l’ancienne comme la prise de température, observation du col et 

de la glaire cervicale, ou des méthodes plus faciles et rapides et onéreuse comme les tests 

d’ovulation vendus en pharmacie 

9. Ayez un stock de test de grossesse (vous pouvez les acheter en lot de bandelettes, c’est 

beaucoup moins cher que les tests de grandes marques, ceux-là je les garde à la 

rigueur pour confirmer un positif) 

10. Apprenez à patienter, il faut s’accrocher au décret d’Allah. Ce n’est pas nous qui maitrisons ça. 

11. N’hésitez pas à en discuter avec monsieur, souvent il n’en parle pas, ça ne veut pas dire qu’il 

n’y pense pas, au contraire, seulement les hommes ne fonctionne pas comme les femmes)) 

alors si vous vous sentez pas, parlez-en avec lui, il est la personne qui partage votre vie et votre 

attente, il est le mieux placer, et au fond, il a surement aussi besoin d’en parler ! 

Qu’Allah facilite à toutes nos soeurs en essai ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here