POURQUOI JE CRIE ? (partie1)

0
129

Salam aleykoum, bonjour,

 

Je vais tenter de rédiger un petit article (j’essayerai de ne pas faire trop long), sur le pourquoi du comment de nos cris quotidiens.



En effet, il est important de faire la lumière sur ce point si nous sommes dans une optique de changement, d’amélioration de notre comportement. Je crois même qu’il en va de notre santé mentale ! ;-p


Oui, quand on crie, ça soûle tout le monde; les gosses, que l’on tient d’ailleurs pour responsables, le conjoint et…nous-mêmes.



Mais alors, si c’est si insupportable, on a qu’à arrêter, tout simplement.
Et bien non, ce n’est pas aussi facile.
Et pour commencer, à moins d’avoir des enfants VRAIMENT insupportables, avec qui on a tout essayé, et bien on va essayer d’arrêter de rejeter la faute sur eux, pour se focaliser sur NOUS.


Alors,…cherchons…


Première cause, LA FATIGUE.


Enfant malade, bébé qui ne fait pas ses nuits…autant de raisons qui nous rendent irritables de bon matin.
On a beau se dire qu’aujourd’hui nous allons démarrer la journée de bonne humeur, notre état physique nous rappelle bien vite à la réalité.

En effet, nous allons avoir tendance à nous énerver pour pas grand chose…un objet tombé, de l’eau renversée, un enfant qui court ou parle un peu trop fort etc…
Pourquoi? Par ce que notre seuil de tolérance diminue sérieusement lorsque nous manquons de sommeil.


Mais alors, comment faire?


La solution, tout simplement se reposer un peu dès qu’on en a l’occasion, pendant l’allaitement par exemple, faire des micro siestes, et surtout se coucher plus TÔT!!
C’est pourtant tout simple, mais nous sommes peu à le mettre en application.
Notre bien aimé prophète sallalahou aleyhi wa sallam nous enjoint à ne pas tarder après la prière du 3icha, et ce n’est pas pour rien.
Travaillons donc sur ce premier point, la première cause de notre mal-être, pour devenir moins grognonne inchaAllah.
Si malgré ça, nous nous sentons toujours épuisée, creusons davantage pour s’assurer de ne pas avoir des carences en fer ou autres troubles physiques.


Une fois ce problème reglé, attaquons nous à la seconde cause…demain si Allah nous le permet .


Bon courage, on va y arriver.

 

 

rédigé par :
Oum Maziya, de la Madrassa des Petits Pois.

 

la suite ICI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here