Le baby blues : cette dépression chez maman

0
185

Beaucoup pensent qu’être maman est une évidence. La femme est faite pour être mère et s’en sortir parfaitement. Pourtant, qui sait vraiment ce que ressent une maman ? Derrière les sourires de façade et le maternage de bébé se cache souvent le baby blues. Et si ça trouve, vous êtes vous-même concernée !

Se sentir vide et triste

Imaginez avoir porté votre enfant pendant tant de mois. Il a grandi à l’intérieur de vous et vous avez déjà tissé des liens particuliers avec lui. Et voilà qu’un jour il faut évidemment le mettre au monde. A présent dans son petit lit, vous le regardez mais vous vous sentez vide. Il vous manque quelque chose. Le bonheur a beau être à deux centimètres de vous, la tristesse est présente. Autour de vous les sourires des uns et des autres vous font culpabiliser. Vous devriez être heureuse mais voilà, le baby blues vous a prise pour cible. Les larmes coulent sans raison, vous êtes inquiète de ne pas être à la hauteur. Pourtant vous devez vous occuper du petit bout qui vient de naître alors il faut se faire violence. Malheureusement dans ce cas-là, un tas de mamans taisent cet état, n’en parlent pas et avancent sans savoir comment s’en sortir !

Comment on s’en sort alors ?

Le baby blues est une dépression et comme dans toutes les dépressions, il faut un réel travail sur soi pour s’en sortir. Tout ne se fait pas du jour au lendemain. L’expérience personnelle vous indiquera presque 5 mois pour parvenir à penser positivement et lutter contre ce baby blues. Cet état vous coupera des autres et dans certaines situations, bébé pourra aussi en pâtir. Certaines mamans démissionnent complètement, heureusement alors que le conjoint est là ou des proches. Cette situation tellement préoccupante laisse croire alors que s’en sortir est impossible. Mais chère (future) maman, ce sera difficile mais faisable. Il ne faut pas hésiter à parler de ce mal-être à votre médecin notamment. Surtout prenez du temps pour vous et déléguez à une autre personne qui vous est proche. Il est important de vous retrouver vous-même. Profitez de ce temps pour prendre soin de vous, pour faire du sport, pour avoir des activités hors de la maison.

Accoucher de son deuxième, troisième, quatrième… enfant ne met pas à l’abri du baby blues. Cela concerne toutes les mamans. Pour faire face, il faut surtout se souvenir qu’il est fréquent mais surtout éphémère. Ca passera et les sourires de votre bébé vous feront voir la vie autrement.

[products_by_category_mixed title= »Jilbab de maternage » category= »jilbebs-fr »][products_by_category_mixed title= »Abaya de maternage » category= »abayas-fr-fr-2″]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here