POURQUOI JE CRIE ? (Partie 2)

4
157

Salam aleykoum, bonjour.

Nous avons vu hier, la première cause de nos cris quotidien; un mal-être physique qui touche beaucoup de mamans, LA FATIGUE.


Continuons…


Deuxième cause: le sentiment d’être DÉBORDÉE.


Comment se déroulent nos journées? Comme on le souhaiterait? Tout est carré, bien comme il faut?
L’appartement est entièrement rangé? Le ménage est fait? Les enfants son lavés? Les papiers triés? Le repas servi? Votre envie de vous poser tranquillement assouvie?


Pourquoi toutes ces questions me direz-vous, ça n’a rien à voir, on dévie du sujet.


NON, je pense au contraire que nous sommes en plein dedans.
Effectivement, une femme épanouie, tant dans son couple que dans son foyer est en générale, une femme sereine.
On va faire abstraction de celles qui ont à faire face à de lourdes épreuves comme la maladie etc…qu’Allah leur vienne en aide.
Focalisons nous sur NOUS-MÊMES. Et répondons aux questions du haut.
Si la réponse est négative pour une ou plusieurs d’entres elles alors BINGO.


En effet, ces tâches inaccomplies sont comme des boulets autour de nos chevilles, et ce, même si on ne s’en rend pas encore compte.
Le fait de voir sa maison en désordre et l’idée que cela puisse provoquer un jugement négatif sur votre personne, de la part de votre époux par exemple, va générer un stress, un mal-être.
Et ce mal-être sera d’autant plus grand qu’on accorde d’importance au regard des autres, et plus grand encore si on laisse les boulets s’accumuler.


Alors comme seconde étape dans le processus anti-cris, je vous propose tout simplement d’arrêter de FLEMMARDER et de ne plus PROCRASTINER si c’est votre cas!
C’est en tout cas le mien, donc ce récit me sert un peu de remise en question et de thérapie inchaAllah.
On donne souvent comme prétexte à notre oisiveté ou au non accomplissement de nos tâches, le manque de temps...
Mais est-ce bien vrai? Quand on trouve du temps pour surfer sur le net, on peut en trouver pour faire sa vaisselle ou étendre son linge « oublié »…
Des mamans de famille nombreuse arrivent à trouver un moment pour elle, alors pourquoi pas nous?


C’est le grand problème de ma vie et je pense ne pas être la seule!


Un exemple concret, aujourdhui, pendant que les enfants faisaient la sieste, je me suis affalée sur le canapé, perdant mon temps sur le net plutôt que d’aller nettoyer ma gazinière, ma vaisselle et d’aller faire ma douche. On pourrait être compatissante, et se dire « oh mais la pauvre, elle a bien le droit de se poser, 4 enfants ca fatigue… »
Oui c’est vrai, mais là ce n’est pas de la fatigue c’est de la flemme!


Je vais nous donner trois solutions radicales qui changeront notre quotidien si Allah le veut :

1) L’intention. On décide fermement de se reprendre en main, de changer ce qui ne va pas.
On décide d’arrêter de tout remettre au lendemain et de s’occuper de son foyer de manière efficace, sans flemme. On décide de devenir plus active, de tout faire au réveil pour ensuite être disponible pour les enfants et avoir, le moment venu, une BONNE FATIGUE, UNE FATIGUE BÉNÉFIQUE.

2) Les invocations. On demande sincèrement à Allah de nous aider à changer. D’ailleurs, il existe un dou3a contre la paresse, fléau de la Oummah :

« Ô Allah ! Je cherche refuge auprès de Toi contre les soucis et la tristesse, l’impuissance et la paresse, la lâcheté et l’avarice, l’excès de dette et la domination des hommes. »

3) La sincérité et l’insistance, car Allah nous dit certes,

« Invoquez-Moi, Je vous répondrai » s40-v60.

N’hésitons plus et croyons y fermement. Ayons la conviction à chaque prosternation, qu’Allah nous écoute, et que si nous lui demandons de nous aider à changer, Il nous aidera sans aucun doute!


Vous trouverez un article intéressant ici, sur le blog sep’possible, pour vous aider à arrêter de procrastiner inchaAllah.
http://seppossible.fr/comment-arreter-de-procrastiner-tout-de-suite-maintenant/
Quant au ménage et à l’organisation, une multitude de solutions sont proposées sur la toile (méthode flyladies, accro l’organisation…), je vous laisse donc étudier ce point vous-mêmes.


Une fois ce gros problème réglé, vous verrez qu’on arrivera à ne plus se sentir débordée et à prendre du temps pour nous, et ça fait un bien fou, physiquement et mentalement parlant.


Une maison et une vie ordonnées sont la base d’un foyer harmonieux, les cris devraient alors d’ors et déjà commencer à s’estomper inchaAllah.


Nous verrons ensemble, la dernière étape, la troisième cause de nos cris, demain biidhnillah, en espérant que ce récit nous soit bénéfique.

rédigé par :

Oum Maziya, de la Madrassa des Petits Pois.

4 COMMENTS

  1. Salam alaykoum.
    Exactement dans la même situation ! j’essaie de changer, j’ai fait de gros progrès mais il y en a encore de gros à faire ^^
    La prochaine étape pour me dépatouiller ici c’est le ménage par le vide afin d’y voir plus claire 🙂 Hâte de lire la partie 3 de l’article 😀

  2. Salam alaikum, pour le coup je ne me reconnais pas du tout! Ma journée est remplie ma sha Allah, et tout est fait en temps et en heure, je me pose à 20h30, crevée mais contente… Je vais lire la première partie sur la fatigue, ça me correspondra sûrement plus!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here